Voir sans les yeux

25/11/10 : Je vais à l'hypermarché faire quelques petites courses. Il est 17h30 et il n'y a pas trop de monde. Ouf ! Je regarde les gens et tout à coup je me souviens d'un passage du livre de Rudolf Steiner (l'initiation) dans lequel il est question de l'endroit du creux de l'estomac qui indique pour l'initié les facultés et les dons des gens. Aussi je me dis, je vais essayer. Alors je commence à regarder discrètement puis je me concentre (sans faire d'effort) sur le monsieur devant moi à la caisse. Et je « vois » du bois, du bois coupé, des planches. Je me dis alors ce monsieur doit aimer travailler le bois, cela doit être un bon bricoleur. Ni une ni deux je me lance et quand il a fini de payer ses achats et que c'est mon tour, je l'interpelle et je me présente en lui montrant ma carte (sur laquelle figure : magnétiseur) je lui explique que je l'ai regardé et lui dit ce que j'ai vu en lui spécifiant que je me suis peut-être trompé. Il me dit non, j'adore bricoler surtout le bois, d'ailleurs c'est le métier que j'aurais aimé faire... On s'est souri mais tous les deux sciés...

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau
Retour en haut de page