Méharées

Méharées

C’est depuis des décennies, des siècles même que vous vous êtes empêtrés dans le sérieux, la gravité, le solide, le poids. De conquêtes en conquêtes, de glorieuses batailles en complots, trafics, accumulations de fausses richesses, vous vous êtes enlisés dans cette stupide déraison. Que nenni la légèreté, c’est bon pour les idiots, les pouilleux, les sans-dents…Pourtant, beaucoup parmi eux sauraient vous inculquer quelque leçon de vie qu’ils ont su assimiler en allant au plus profond de leur Moi et en écoutant le ruisseau du silence au crépuscule. Vous allez me rire au nez si je vous dis que certains d’entre eux, aveugles savent guérir la vision des obtus, encore faut-il en avoir envie, de guérir. Que certains d’entre eux, pauvres, peut-être même plus pauvres que pauvres savent apporter aux « réalistes de leurs déraisons » les moyens subtils pour éclore une autre richesse. Car ils savent que la vraie richesse ne fait pas le poids. Elle pousse vers l’Envol, vers les 100 000 horizons. Le chameau a le pas lent sous la chaleur accablante, le dos chargé. Le colibri ne vit que 2 ou 3 ans et si petit-soit-il, il peut parcourir plus de 600 km sans escale. L’un, chargé du bât des hommes peut vivre 70 ans. L’autre pulse la Vie en frôlant Sa perfection. Et depuis des décennies, vous avez forgé une espèce de pouvoir tendant à attirer les peuples dans vos enclos, avec force promesses et harangues trompeuses, créant ainsi des guerriers somnambules prêts à tout. Le sérieux, la rigueur, habillent, vous habillent et ainsi engoncés dans vos costumes bien coupés, vous n’êtes plus libres du moindre mouvement de Vie, de légèreté. Vous ne pouvez qu’afficher des langues de bois, du fallacieux servi à des médias qui tendent ce plateau insipide au invités vautrés dans leur canapé. C’est ainsi qu’est né le Covid-19, obligeant des médecins honnêtes à plier le dos sous l’épée de Damoclès de Big Pharma. Les rendant désespérés, malades de ne pouvoir soigner honnêtement. Avec le cœur, plutôt qu’avec le poids du pouvoir de l’argent. Mais aussi lourde peut-elle être, cette politique de char d’assaut, plus le Monde avance, plus vos pouvoirs deviennent châteaux de cartes. Un simple vent, un simple souffle d’enfant, peuvent les disperser aux 4 horizons. Ne cherchez pas à les retrouver, ces jeux de poker truqués. Participez avec vos enfants à ce nouveau Souffle.

Michel Labeaume

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire