Semailles

D’autres Semailles

A l’heure de la énième dose de vaccin, de la poursuite impitoyable vers les non-vaccinés, il est légitime de se poser des questions sur le bien-fondé de cette politique bipharmacienne, ayant asservi les médecins, leur liant les mains pour obéir au pouvoir de l’argent. Cette Covid 19 a donc été une formidable opportunité pour Big Pharma d’ouvrir une brèche d’où ses sbires ont enfoncé leurs griffes.

Quand ils en seront à la 7ème dose, auront-ils toujours la même confiance, ces gens ayant fait le choix de se conformer aux directives. Nous vivons une lourde période dans laquelle beaucoup préfèrent le mensonge édulcoré à la vérité amère. N’empêche que nous frisons le diabète mental. Cette inhumanité de 7 milliards et quelques d’individus est menée par des satrapes qui veulent mettre l’argent au centre de leurs préoccupations. Comme c’est affligeant. Est-il possible qu’un Humain ne sache pas pourquoi il est vivant ? Quand de plus, je vois que l’on applaudit l’homme qui a sauvé un hérisson et l’a soigné avant de lui rendre sa liberté, en même temps que d’autres applaudissent les sbires qui mettent des boulets aux chevilles d’autres malheureux, cela me laisse songeur. Ajouté à cela que nous sommes envahis d’informations dont les trois quarts sont aussi inutiles qu’un bouquet de neurones devant la télévision, que parmi nos trop nombreux médias, il en est qui sont l’œil dans le slip et dès le moindre relâcher anal, l’évacuation se fera dans les colonnes de leur journal, c’est certain que le QI baisse. Mais il n’y a pas que lui.

Malgré tout, ayons confiance. Autant confiance en nous et les autres en faisant en sorte qu’un jour ou l’autre l’Humain devienne enfin ce qu’il aurait toujours dû être : le centre des préoccupations par le souci de son bien-être. Si les membres d’une famille se déchirent à propos du vaccin, le gagnant est Big Pharma. Dans le cas contraire, la force de la confiance et du soutien peut tout renverser.

Je ferai tout pour rester avec la fleur en ayant un remerciement pour les racines qui, toujours dans l’ombre, préparent pour la corolle les noces de lumière. Pour l’instant, nous accumulons des tonnes et des tonnes de fumier, de compost. Il est temps de passer aux semailles.

Michel Labeaume

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire