Abécédaires

Abécédaires

 

 

                Avec autant d’amer amassé, d’aigreurs agitant les âmes aliénées, ce reclus béni a bâti une simple bicoque où bourgeois et bouseux, simples bonhommes et beaux et nababs bûchent sur ce bocson universel gambergeant et boulottant voire baffrant pour tenter d’être bien et même oublier. Comment un si minuscule truc créé dans un occulte recoin du cosmos a-t ‘il pu cibler autant de citoyens et féconder d’un seul coup 7 milliards d’incrédules. Diantre ! Des dominants désarçonnés aux dieux débiles de la division déboussolés, des modestes désireux d’endurer avec le désir ordinaire aux dépouillés endurcis par la dureté quotidienne, un nouveau démiurge vient d’édicter son diktat. Encore est-il espoir d’en éclaircir les éléments énigmatiques. Est-il espoir d’en éclaircir efficacement les effets et surtout l’étiologie. Fureur fourbe des faiseurs de fric enfermés !  Galimatias, baragouins et amphigouris de ces godelureaux gesticulant et grotesques et cogitant des méninges gélifiées. Haro sur ces hérauts de l’hérésie ! Incitons ici les insoumis à imprimer leur incipit sur la page invisible de l’initiation à l’indicible. Je joue de ce je en jouissant de ces jours joyeux en éjaculant des cascades de rires. Des kabbalistes aux karmas, des kamikazes aux kantistes, tous seront prêts à entendre le La klaxonné. La Loi, réelle liberté, est autant dans la lueur limpide d’une lampe que dans la blancheur du lys levé dès l’aurore. Dans les larmes lourdes de la douleur que dans les lymphes des leaders. Mais il me faut migrer vers le meilleur : Aimer. Nenni !! ils nieront ces nunuches neuneu. Nonobstant ces nervis de la négation, osons oublier et œuvrer ouvertement pour le Oui ! Parcourons ces allées piétonnières en passants aux pieds nus pourvus de la Primauté. Quelle quintessence ce sera là ! Restons réunis, rassemblés en rire et créons ce Renouveau. Sans autre souci que cette sainte osmose. Te sens-tu temporel toi l’intrus ? Alors entre. Tu ne l’es plus. Les tabloïds tableront sur des tromperies. Tant pis. Unissez-vous ! Unissons-nous même si l’ukase et l’ubuesque sont encore d’usage. Vivre : Vœu : Volonté :  Être nouveau.  War is nothing. Joue-moi du xalam, ami xénophile. Yes ! I can. Zut ! sur Amazon Zorba le Grec vient de zoomer Zorro.

 

M.L.

31.03.20

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire