Lettre de Marie

 

Il y a 30 ans, alors que j’étais en poste en Mauritanie, on m’a prêté un livre « Joanna, tu marches sur la terre nouvelle ». Je ne l’ai pas lu, je l’ai dévoré ! je ne l’ai pas lu, je l’ai entendu ! comme si je connaissais cette voix ayant dicté ces sublimes paroles. En rentrant en France j’ai absolument voulu connaître Joanna. Et depuis notre première rencontre, nous ne nous quittons plus même si elle habite loin. Nous travaillons ensemble pour la réédition des 8 livres (7 suivent « Joanna, tu marches sur la terre nouvelle » (éditions Encrétoile, 20 rue Antoine de Saint Exupéry 74940 Annecy). Joanna est directement reliée à la Vie et c’est tout simplement fabuleux tant de simplicité que de beauté. A la fin du 1er livre, elle donne une lettre dictée par Marie (1987). Elle m’a demandé de la diffuser. Bonne lecture. Vous pourrez la retrouver sur mon site (https://www.michellabeaume.com/)

 

Lettre de Marie à Joanna

 

Mon enfant, ce soir, je vais écrire une longue lettre et souhaite ardemment qu’elle soit lue à l’humanité priante et non priante.

 

Mes Enfants,

 

Je vous aime et je ne cesserai d’apparaître jusqu’à ce qu’un seul cri jaillisse de votre cœur, un cri de reconnaissance. Je parlerai l’ancien langage pour ne pas troubler les âmes sensibles. Le troupeau de Dieu est en marche, conduit par son berger. Je le vois chaque jour grossir, chaque jour de nouvelles âmes viennent paître dans les abondants pâturages de l’amour divin. Nous nous activons là où nous sommes, dans la joie, notre cœur déborde. Nous sommes invisibles encore à vos yeux, mais bientôt le ciel s’ouvrira et nous nous reconnaîtrons. Bientôt, ce jour, où plus rien ne sera séparé, bientôt, ce jour béni va voir pointer son aurore. Homme, de toute race, de toute croyance et même de non croyance, verra le bandeau de son ignorance arraché. J’apparaîtrai encore longtemps, dans de multiples lieux, afin qu’aucune brebis ne s’égare.

 

Priez avec votre cœur.

 

Priez avec tout votre être. Priez comme Dieu le demande à chacun, suivant ses talents. Prier, c’est créer l’unité afin que nous ne soyons plus jamais séparés. Que toutes les Eglises s’unissent. Il ne peut plus y avoir de guerres de religion. Il ne peut plus y avoir de guerre avec ses horreurs. Il ne peut plus y avoir de faim et de soif, sinon d’amour. Il ne peut plus y avoir de tout petits qui crient, de plus grands torturés, emprisonnés, massacrés…et innocents.

 

Ce long cauchemar touche à sa fin.

 

Le règne de Dieu, le règne de l’amour est là. Il n’a jamais cessé d’être là. Mais aujourd’hui, il se manifeste dans le monde et prend place dans chaque cœur.

 

La Terre tourne différemment.

 

Je vois cela, entourée de tous mes serviteurs…des larmes de joie coulent. Si vous saviez comme Dieu vous aime. Si vous saviez comme chaque seconde de vie est sainte, tant elle est seconde divine. Communiez avec toute son œuvre, vous êtes son œuvre. Mon fils, votre guide suprême, vous a conduits au seuil de cette immortalité. Aussi, chaque homme va naître à cette nouvelle vie.

 

Je suis venue parler dans le cœur de Joanna qui s’est donnée à mon fils, afin de faire fructifier la nouvelle parole. Je peux venir parler au cœur de chacun. Dieu le permet désormais. Ouvrez la porte de votre cœur et vous nous entendrez. Ouvrez-nous votre cœur. Marie, Jésus et tous les serviteurs célestes y pénètreront, la joie sera encore plus grande, car nous guiderons intimement chacun sur son chemin. Ouvrez grand votre cœur, afin que le souffle de l’Esprit le pénètre. N’ayez pas peur, mes tout petits. Vous êtes le peuple de Dieu.

 

Il n’y en a qu’un seul.

 

Venez, nous ouvrons inlassablement les bras pour vous consoler. Déposez vos vieux vêtements et revêtez la robe blanche, afin de célébrer les noces du ciel et de la Terre.

 

Ne cherchez pas à percer les mystères.

 

Moi, votre mère, je ne vous conte pas une belle histoire pour vous endormir, c’est votre histoire qui est en marche.

Laissez les ruines. Que la mémoire efface tout ce qui empêche cette avancée vers le règne du merveilleux.

 

Mes enfants, lisez et relisez cette lettre. Elle est très importante.

 

Simplement, je vous le demande, ouvrez votre cœur et vous nous entendrez. Alors votre vie changera et vous ne pourrez plus vous égarer.

 

J’ai vaincu le dragon. Les ténèbres ne peuvent plus envahir la terre. Mais la lumière ne peut gagner que progressivement votre être.

 

Gloire au Père, au plus haut des cieux.

 

Venez à moi par tous les chemins. Je vous conduirai à mon fils. Il est le chemin.

 

N’oubliez pas cela. Dans le cœur de chacun, je peux parler à mes enfants.

 

Je vous aime tant.

 

Allez dans la paix, mes tout petits.

 

 

Votre mère

Marie

lJojo1

Date de dernière mise à jour : 11/05/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire