Le vieil homme et l’amer

Le vieil homme et l’amer

 

Rêvant d’océans

Et d’horizons d’embruns

C’est avec peu de moyens

Que le vieil homme

A construit son monocoque

Dans sa vieille bicoque.

Le rafiot inauguré

A parcouru deux ou trois vagues

Avant de couler.

Le vieil homme en pleurant

Son travail inutile

A finalement noyé son chagrin

Dans un mauvais vain.

 

Le promoteur immobilier

Avait un dossier béton

Pour aller gratter le ciel

Avec sa tour-maison.

Mais on l’a rejeté

Sans mot dire

Et le promoteur a maugréé

En maudissant

Ces gens qui ont coulé

Son projet maison

Dans le béton de leur mémoire.

 

Et voilà la fin

De l’histoire

Si ce n’est que dans une bicoque

Au milieu d’un champ de jachères

Vivent un vieil homme fumant

La pipe

Et regardant à travers

La fumée,

L’utopie coulée

De sa navigation

Et dans la pièce à côté

Un promoteur immobilisé

Qui gratte sa joue

Mal rasée

En se demandant comment

Il a pu rater

Tant de briques et tant de blé

Avec un projet en béton

Mais mal cimenté.

 

3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau
Retour en haut de page