Zeus au chômage

Zeus au chômage

 

 

Après l’Autriche, la Hongrie, la Slovaquie, la Bulgarie, l’Italie, la Finlande pour l’Europe, voilà nos amis brésiliens qui entrent dans ce jeu dangereux. Mais somme toute normal. Si l’on regarde l’Histoire (celle de Stéphane Bern par exemple) on ne constate que des jeux de pouvoirs, de puissance, d’argent. Ce n’est que l’Histoire racontée par les chasseurs, le gibier n’ayant pas d’historien. Imaginons un puits. Certains restent près de la margelle, la lumière y est belle. D’autres, et les plus nombreux, s’enfoncent ne serait-ce que par le mauvais côté des grandes religions qui ne sont toujours que des partis politiques sous couvert d’un Dieu dont ils masquent le message primordial afin d’asseoir leur besoin de domination. Ne serait-ce que par ce mauvais côté toujours de cette Histoire mais pour beaucoup seul, unique, et nul autre pour être capable de le remplacer. Les œillères sont mises et l’on descend toujours plus profond dans le puits. Je n’ose imaginer une Terre sur laquelle survivraient des nations xénophobes, armées jusqu’aux dents et prêtes à tout pour rehausser leurs valeurs identitaires. La suite est facile à deviner : guerre mondiale. Inéluctable. Le temps de la reconstruction, l’espoir renaîtra alors que les plus puissants s’enrichiront et les plus faibles…Sempiternel jeu d’imbéciles. Une nation n’est et ne sera jamais un régiment au sein duquel les populations doivent se tenir au garde-à-vous, des miradors à ses frontières et le mot patrie dans la housse du fusil. Et l’on descend toujours plus bas au fond du puits alors que la lumière se fait de plus en plus petite, insignifiante, jusqu’à l’utopie. Ici et là, pourtant, les signes évidents d’un Renouveau se glissent dans les interstices des fenêtres blindées. D’abord anodins, si l’on s’en approche on découvre leur Portance, leur Portance pour l’Un (Unité). De plus en plus nombreux, ils savent se mouvoir et apparaître entre deux discours sur la croissance, la concurrence (base réelle de guerre). Celles et ceux qui refusent de les accepter réels ce n’est que leur place de dominants qui les contraint. Réussir dans la Vie, c’est moins faire major de promotion à l’ENA que respecter l’humain dans sa totalité, échanger, partager, apprendre de l’autre et tout cela en même temps qu’aimer la vie dans sa totalité. La Terre n’est pas l’unique habitée et de nombreuses autres sont en surveillance car elles connaissent la chaîne d’amour qui les relie entre elles. Alors, quand beaucoup, au fond du puits auront l’éveil en cadeau et hurleront la perte de la lumière, celles et ceux qui seront restées au bord de la margelle lanceront leur corde d’argent pour les aider à remonter. Pas de sanction, pas de jugement, des sourires, rien d’autre que des sourires de bienvenue. Et le passé sera poussière sur le sol de la nouvelle Demeure qui, d’un simple coup de balai, finira dans son néant et l’Enfant nouveau-né pourra jusqu’à plus soif jouer par terre sans risquer de se salir avec les comportements lourdauds de ses aînés.

 

M.L.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Retour en haut de page