Semeur

Semeur.

 

 

 

                A la surface, le sol n’est que chardons et orties. « Mauvaises herbes » comme beaucoup disent. Rampent entre ces plantes des kilomètres de ronces. Inculte. Sous terre, bien en-dessous des racines, des graines invisibles. D’autres graines. Elles sont de plus en plus nombreuses et germent doucement vers la surface. Doucement, car il ne faut pas brusquer. Elles connaissent leur rôle. Elles l’ont appris par cœur, ensemble, unies. Elles l’ont appris secrètement car pour prendre place, remplacer orties, chardons et ronces, il ne faut pas s’ébruiter. Ce n’est pas du tout un complot. Non. C’est l’Avenir préparé. Car avec que des ronces et des orties, des chardons, que voulez-vous semer, que pouvez-vous engranger. Ces nouvelles graines invisibles germent doucement vers la surface comme une nouvelle conscience s’insinue dans l’inconscient collectif pour amener de la lumière, de la beauté, de l’amour. Pour avoir plus de pouvoir germer, les graines ne doivent en aucun cas se nourrir de ce que prennent les herbes de surface. Poison. Néant. Elles puisent alors leur nourriture dans leur Certitude. D’être belles, de savoir qu’un beau jour, oui ce sera un beau jour, elles vont coroller.  A la surface, Sur toute l’étendue de leur éternité.

Les orties, les chardons, les ronces sont la Finance et la Politique. Les graines invisibles sont le refus du Néant. C’est là qu’il faut comprendre qu’il est important d’être petit. Pour être Grand. 

Dsc 0094

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 14/03/2016

revenir en haut de la page