Une trajectoire

Une trajectoire.

 

 

                               L’enfant se forme. Il remue. Il veut vivre. Il veut aimer. Il entend déjà le murmure de la mère caressant son ventre comme l’écume sur le sable en vagues d’amour et de félicité. Sera-t-il trader ? Sera-t-il banquier ? Ou alors actionnaire, ou bien au journal télévisé. Il faut d’abord qu’il naisse, rien ne presse, laissez-le s’approcher. Le cri de la naissance, le cri de la souffrance, et tout est libéré ! Les jours et les nuits de labeur avec le nouveau-né. Des rires et des pleurs, le petit curieux a faim de vie, faim d’aimer. Après tant de Noëls où la joie se métamorphose, il aura grandi, connu beaucoup de choses. A l’école il sera cancre, toujours à rigoler. Avec les chats, les chiens, les oiseaux et la forêt. Là où il entend les arbres chuchoter des histoires de lutins, de mystères et de fées. Restant tard le soir, assis pendant des heures, à l’orée, attendant l’heure, l’heure de rentrer. Ce cancre a découvert la non-solitude. Rien que d’être seul, il se met à se marrer. A la télé, dans les journaux, ce ne sont que linceuls et monstruosités. Dans sa tête de cancre, c’est une source de joie, toujours à vouloir se déverser. Il sera balayeur, jusqu’à un âge bien avancé. Ami des pigeons et des sans-abris, il fera un carton avec son ivresse de vie. Il aura même connu la prison, ramassé avec d’autres malheureux un soir triste d’hiver avec la pluie froide, comme des pleurs venus des cieux. Mais même là il aura trouvé le mot juste pour réconforter, pour oublier l’injuste en faisant rigoler et ses amis diront tant mieux. Il aura été balayeur, ramassant les petits papiers, les cochonneries, les ordures, les déchets. Un jour on est venu le chercher. Il a terminé son parcours dans un mouroir mais toujours à se marrer, surtout avec Germaine qui le faisait rire avec ses grimaces et son vieux dentier. Ce qui est sûr c’est qu’il aura visité ce Monde, en faisant fi de l’immonde, à semer de la joie, du rire et surtout le verbe aimer.

 

M.L.

13/12/18

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 
Retour en haut de page