Marche

La promenade photo a ceci de particulier est qu’il ne faut pas être pressé. Personnellement,
Je marche à 3.5 voire 4.5 km/h. Pas plus. Surtout en campagne, car tout est à découvrir et pour cela il faut être attentif, être serein et se repaître de tout ce qui nous entoure, senteurs, lumières, brises dans les feuillages, sur l’eau, oiseaux, canards, bruits de nature et autres, activités humaines ; écouter tout cela comme étant neuf, comme si on le découvrait pour la première fois et tous nos sens sont alors décuplés. L’esprit se vide de tous tracas pour ne se remplir que de lumière simple, comme un éclat de sérénité. Parfois, un couple ou plusieurs me doublent. Ils font de la marche nordique. Avec des bâtons de randonnée. Bon pour la santé à ce  qu’il paraît. Mais à 6 ou 7 km/h, voire plus. Et le plus souvent, la tête baissée. Pour moi, cela ne rime à rien, c’est peut-être bon pour le corps qui se dépense mais inutile ou presque pour l’être qui ne profite de rien de ce qui l’entoure. Presque du gâchis. Dommage. L’époque est tellement speedée que l’on fait tout à la va-vite, les courses, les promenades, tout est « chronométré ». On a perdu le temps et le regard. On arrive alors à la retraite en se disant Ouf ! Mais la vie ne doit pas être une course de démesures, de galops stupides vers quoi ? Si, comme trop disent, la vie est courte, il faut en profiter, alors faites en sorte de ne pas courir ! Cela durera plus longtemps ! Alors marcher longuement, lentement et profiter de tout ce qui fait notre entourage que cela soit nature, voisinage, rencontres, en profiter pleinement c’est d’abord apprécier à sa juste mesure, pas plus. Et c’est un ancien marathonien qui vous dit cela.
 
Bocage mayennais

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Geneviève 09/11/2014

Ca c'est bin vrai !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau
Retour en haut de page