Rom

Rom

 

Ne resteront

Que quelques lambeaux

De chuchotements

Et d’ombres enfuies

De silhouettes assises

A profiter du temps.

 

Et peut-être aussi

Quelques notes

D’archets,

Langoureuses et tombées

Dans les cendres encore fumantes

D’un petit feu.

 

Et peut-être aussi

Quelques vibrations

De cordes

Aux envolées joyeuses

De présent

Et tristes en même temps

Des exils de l’Histoire

Encombrant les mémoires.

 

Et sûrement aussi

Et pour toujours

Dans l’écrin de la Vie :

La véritable caresse

Des innombrables pas

Sur un sol aimé

Donné par

Une Terre ecchymose

Qu’ils ont

Avec leur éternel espoir

Toujours azurée.

 

Ne resteront

Que quelques lambeaux

D’ombres emmenées

Dans les couloirs de la réalité.

C’est sa loi.

Et l’écho chuchotera

La résonance

De la souffrance

Mais aussi de la Foi.

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

revenir en haut de la page