Phoenix le précepteur

Phoenix le Précepteur

 

 

Et on apprendra un jour La vérité sur les attaques chimiques qui ne venaient pas forcément du régime syrien.

On apprendra un jour la vérité sur les desseins des Etats-Unis, assistés par leurs larbins dont la France.

On apprendra un jour que répondre à la violence par la violence ne résout rien.

On apprendra un jour que tourner en rond au fond d’un puits n’aide pas à en sortir.

On apprendra un jour que vouloir être un pays « Fort » c’est être un pays riche d’armement, de contrats pourris, d’espionnage, d’évasions fiscales et d’un peuple soumis à la grande cause nationale.

On apprendra un jour que mentir chaque jour finit par auto-proclamer le menteur « porteur de vérité » 

On apprendra un jour qu’être puissant ou misérable, chacun de nous doit faire face à ses actes et que donc rien ne reste « impuni » d’autant que le pire juge est soi-même.

On apprendra un jour pourquoi les femmes prennent le pouvoir, si ce n’est qu’elles sont mères avant tout.

On apprendra un jour à ouvrir le livre de la Co-Naissance et donc celui de la conscience collective 

On apprendra un jour la lourdeur des hommes de pouvoir d’aujourd’hui, ce qui aidera à ne plus commettre les mêmes errements.

On apprendra un jour que l’intelligence seule est une calèche sans cheval qui s’embourbe. Avec le verbe Aimer, le chemin devient lumineux et le féminin et le masculin la tirent.

On apprendra un jour pourquoi la naissance, pourquoi la « mort » et en conclusion pourquoi la Vie.

ON apprendra un jour à celles et ceux qui se croient intelligents et supérieurs qu’ils devront être descendus de leur savoir afin de connaître l’humilité de leurs carences.

On apprendra un jour à rire et voyager, au lieu de pleurer dans nos errances.

On apprendra enfin à écrire aux passagers d’un voyage le bonheur d’être là, la joie d’e n’être pas seul, et l’extase de la non-arrivée.

On apprendra un jour le Verbe Aimer.

 

M.L.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 
Retour en haut de page